fbpx

Burn out, par ce que la vie ça se flambe ?

Burn out, par ce que la vie ça se flambe ?

par | Non classé

Bonjour à vous lecteurs et lectrices slow,

Voilà plusieurs semaines que j’accompagne des femmes et des hommes qui vivent un “burn out”plus ou moins visible. Pourtant, c’est bien ce même phénomène qui les réunissent.Pour moi qui inspire un mouvement slow et qui écris sur le sujet depuis quelques mois, je vous avoue que c’est l’occasion de poser mes pensées.

Ces hommes et ces femmes viennent à moi, rincés par la vie, encastrés par leurs obligations, coincés par leurs responsabilités…et paf, ils implosent!
La première chose qu’ils ont en commun est le besoin d’aller chercher des solutions dans leurs “réalisations”, leurs “FAIRE” et dans le regard de l’autre comme des bons êtres sociaux que nous sommes! Je vais même aller plus loin, la majorité de ces personnes ont une démarche de développement personnel et parfois même spirituelle. Ces hommes et ces femmes du 21 ème siècle ont une conscience du besoin d’équilibre dans nos vies.

Ils comprennent les enjeux du bien-être personnel et collectif ainsi que de l’interconnexion des besoins de l’Homme et de la planète. Comprenez donc que la tête et la mécanique de l’esprit est en bonne forme.

Je me retrouve face à l’une des premières conséquences de notre mode d’éducation de ces 30 dernières années que sont: les apprentissages et constructions d’esprits vifs et ordonnés et altruistes.

Des têtes posées sur des bureaux, prêtes à se remplir d’informations pour respecter les lois établies du bien fondé éco-citoyen.

Et pourtant, leurs cœurs et leurs corps ne suivent pas et le bonheur non plus… Mais alors, qu’a-t-on fait? Avons-nous mentis à cette génération rebond, prête à incarner le nouveau monde? Et ce monde en transition alors? Il transit vers où, si ce n’est pas vers un bien vivre, bien être individuel et collectif?
Avant de développer ma vision, je vous invite à découvrir ces 2 vidéos sur le burn-out qui illustrent avec beaucoup de vérité ce qu’il se passe en nous tous lorsqu’on flambe:

Ces vidéos confirment, ce que j’observe en consultations. Les gens ne sont plus en relation avec :

  1. Leurs “en-vies” profondes d’enfant, le mouvement interne ET physiologique.
  2. La compatibilité de leur fonctionnement interne et des réponses proposées dans les “boîtes à outils de développement personnel et spirituelles”.
  3. Les informations envoyées par leurs corps, leurs cœur qui s’avèrent être deux véritables boussoles dans l’immensité de la vie.
  4. Les mouvements et les étirements corporels et émotionnels.
  5. Le souffle et la respiration que propose le mouvement d’introspection et le “ralentir- Slow” avant de répondre à un besoin ou une problématique.
  6. Sans oublier les essentiels…LA JOIE et LA LIBERTÉ!
    Hors nous disposons tous du libre arbitre et du pouvoir de co-création avec la vie et son entourage = LE COLLECTIF!

    La génération présente à mes consultations est celle des 30- 45 ans. J’observe une véritable envie de: bien faire, de bien être, de respect de tout et de tous. Mais avec un profond manque de regard bienveillant envers soi même et un besoin très fort de répondre aux enjeux familiaux , éducatifs, conjugaux, écologiques, du bien-être animale et économiques. BIM le mur est là, c’est LOURD!

    Cette ère du renouveau est certes décisive, mais nous ne pouvons, ni ne pourrons tout porter à bout de bras avec le même manque de considération et d’estime de SOI qui est l’héritage de l’ancien monde, omniprésent en ce moment! Tant que nous ne prendrons pas la dimension du “pouvoir” extraordinaire de créativité, de bon sens, de connexion, d’empathie, d’Amour que nous incarnons, nous ne pourrons pas relever les challenges immenses de cette transition vers le nouveau monde du “NOUS= 1”!

    Recontactons notre regard d’enfant face au monde et ses “en-jeux”. Recontactons le Jeu (JE) pour solutionner en s’amusant avec légèreté et enthousiasme.

    Il n’est pas question de flamber chaque jour comme si c’était le dernier mais bien de s’émerveiller et de ressentir comme si c’était le premier.

  • Continuons d’observer les enfants dans leur besoin d’être en mouvement dans leurs corps et en relation joyeuse avec la beauté de la nature.
  • Regardons leurs regards ouverts devant la découverte d’un insecte ou d’une fleur.
  • Inspirons nous de leurs rires spontanés, de leurs pleurs transitionnels, de leurs colères indignées et de leurs peurs exprimées puis rassurées…

Soyons des enfants éternels et des adultes libérés…le tout avec douceur et amour inconditionnel 😉

Avec tout mon cœur,
Chloé Blin-Maginot

Abonnez-vous à notre newsletter : Une Vie Slow

Recevez tous les trimestres nos actualités : articles, ateliers, conférences, projets, bons plans et autres aventures !
Respect à 100% de votre vie privé  !

Les 5 derniers articles :

Burn out, par ce que la vie ça se flambe ?

Voilà plusieurs semaines que j’accompagne des femmes et des hommes qui vivent un “burn out”plus ou moins visible. Pourtant, c’est bien ce même phénomène qui les réunissent.Pour moi qui inspire un mouvement slow et qui écris sur le sujet depuis quelques mois, je vous avoue que c’est l’occasion de poser mes pensées.

Une vie de famille en paix pour un monde en harmonie ?

Bonjour à toi, à vous lecteurs slow, Depuis quelques jours, le monde de l’éducation est à nouveau sous les feux des projecteurs après un reportage porté par une chronique de Natacha Polony, dans l’émission de Thierry Ardisson. Les ré-actions s’enchaînent et les mêmes...

Retrouvez nos articles autour de l’éducation et des enfants sur ConsoGlobe

Éducation, Écoles, Parentalité, Bébé, Enfants, Jeunes, Ados et bien d’autres sujets…

Être parent ça s’apprend ?

Ce que j’essaie de vous dire à travers ma propre expérience de Maman, c’est qu’on ne naît pas parents… On le devient et ça s’apprend !

Un jour on devient grand ?

“Dis maman, un jour on devient grand?”, cette interrogation qui sort de la bouche de mon tit marin d’eau douce, du haut de ses 4 ans vient de me poser LA question!